« Open Parc Lyon 8ème » Nicolas Kicker – Nick Kyrgios : 2-6, 6-4, 6-2

 

C’est maintenant le tour des 8ème de finale et l’entrée en jeu de Nick Kyrgios qui en temps que tête de série n°4 était épargné du tour précédent. Il a profité de cette avantage pour jouer hier un match en double avec son compatriote Matt Reid qu’ils ont gagné au Super tie break 10-5.

Nick Kyrgios prend le match au sérieux et la différence de niveau est palpable et il remporte très facilement le premier set 6-2. On imagine déjà que le dernier match de la journée va vite se finir, mais les dieux du tennis en ont choisi autrement. 

Le deuxième set est serré et Nicolas Kicker l’emporte 6-4 après de nombreuses fautes directes de Nick Kyrgios. Et le 3ème set est lui aussi à sens unique avec encore plus de fautes de l’Australien qui offre l’opportunité à l’argentin 94ème mondiale de s’offrir son premier joueur du Top 20 mondial. 

« Open Parc Lyon Double 8ème » Purav RAJA, Divij SHARAN, – Benoit PAIRE, Thomas PAIRE : 6-3, 2-6, 2-10

Ils ont fait la paire

Les frères ont fait le boulot bien qu’ils aient mal commencé leur journée. Au premier set ils se sont fait surprendre par la paire Indienne qui a gagné ce premier set 3-6. Le public présent les a encouragé et cela a mis l’ambiance sur le terrain N°1.

Et porté par le public ils ont remporté le 2ème set 6-2 et dans leur élan un très beau Super tie break 10-2. Au prochain tour ça sera Oliver MARACH et Mate PAVIC tête de série n°3 dur dur, mais…

« Open Parc Lyon 1er Tour » Quentin Halys – Juan Martin Del Potro : 7-5, 6-4

Dernier match du 1er tour, il oppose l’Argentin Juan Martin Del Potro tête de série n°6 au Français Quentin Halys qui est un des deux Lucky Loser. 

Le match a été d’un bon niveau mais Del Potro était supérieur à Halys et il a remporté le match en deux sets sec 7-5 et 6-4. Au prochain tour il croisera la route d’Elias Gastao un joueur sortie des qualifications.

S’il est en forme ce ne devrait être qu’une formalité. Le match aura lieu demain sur le cour central après le choc entre Milos Raonic et Denis Istomin qui commence à 11h.

« Open Parc Lyon 1er tour » Daniil Medvedev – Gilles Simon : 5-7, 7-6, 2-6

Bon début pour Gilles Simon

Le Français s’est qualifié en 3 sets pourtant il avait bien commencé en remportant le premier 7-5 mais dans le 2ème il a été incapable de profiter de ses occasions d’en finir rapidement et l’a perdu au jeu décisif 7-5. Mais dans le troisième le russe Daniil Medvedev n’y était plus et le match c’est fini rapidement sur un 6-2.

Au prochain tour il sera opposé au vainqueur de la rencontre entre Kyle Edmund et Thiago Monteiro de ce mardi.

Le sport Lyonnais en plein travaux

Le LOU : Ils étaient prévus depuis l’annonce de leur déménagement au stade de Gerland de faire des travaux cet été pour améliorer les conditions de réception de son public dans les deux tribunes latérale.s On peut voir les piliers sur lesquels les deux nouvelles tribunes seront posées. 

L’OL : On a déjà vu les travaux commencé depuis quelques mois et ils sont bien avancés pour un Hôtel de 140 Chambres. Dans la continuité d’autres bâtiments vont sortir de terre, ce sera des bureaux.

L’OPEN Parc de Lyon : De ce côté les travaux sont ponctuels car tout devra disparaître après la compétition qui se déroule en fin de semaine pour une durée de 8 jours (qualification comprise). On peut bien voir les tribunes se construisent et la couleur ocre de la terre battue est jolie et donne envie de venir voir les joueurs la semaine prochaine.

Tournois de tennis au campus de Cocody à ABIDJAN

TOURNOIS DE TENNIS AU CAMPUS DE COCODY A ABIDJAN

Sous un soleil de plomb, le tournois de tennis du campus d’Abidjan s’est déroulé pendant les fêtes de la Pentecôte. Coté masculin s’est Valentin qui a remporté ce tournois devant son adversaire Joel : Valentin ; « Je suis très heureux d’avoir remporté ce tournois qui me tenait. Je compte revenir l’année prochaine ». Pendant cette finale le vainqueur était blessé au dos et aux mollets et quand on lui pose la question comment avez-vous fait pour tenir le choc et remporter cette finale : « je pense que cela vient de mon moral car si vous avez un moral à zéro avec les blessures vous pourrez pas aller loin dans ce tournois, de plus, je me suis dit que je devais commencer à « attaquer » mon adversaire dès les premiers jeux, cela m’a souri et je suis ravi d’avoir gagner ».

Pour le finaliste Joel : « Je suis très déçu de ma prestation dans cette finale. Je sentais que mon adversaire avait beaucoup de difficulté au dos et à ses mollets. Mais avant tout je tiens à féliciter Valentin pour avoir gagner ce tournois il a été plus fort au jeu et au moral bravo à lui ».

Coté féminin : s’est Mlle Sarah Kouamé qui a remporté ce tournois : « Cela fait deux ans que je participe à ce tournois. La première année j’ai été éliminée dès le premier tour et cette année je remporte ce tournois. J’aime le tennis et j’aimerais devenir professionnelle car je m’entraine dur afin de faire une carrière. Souvent, je m’entraine avec les garçons afin d’aller plus loin et de remporter beaucoup de tournois ».

Photos et reportage : Frank Halimi

Patrice Dominguez est mort, la voix du tennis n’est plus

Patrice Dominguez

Isports est le site de tous les sports, et aujourd’hui un de ceux qui incarnait le mieux le Sport avec un grand S, nous a quitté.

Patrice Dominguez était d’abord un grand champion puisqu’il a été numéro 1 du tennis français. Il a été également entraineur notamment d’Henri Leconte dans ses grandes années, il a été aussi capitaine de Coupe Davis et organisateur de tournois. C’est le premier tennisman a avoir compris l’intérêt d’une reconversion dans les médias, il était devenu consultant et incontournable sur les évènements tennistiques, et son avis éclairé était écouté dans tous les sports.

Il pouvait également avoir des avis tranchés qu’il savait mettre en avant avec une grande classe, et comme il avait beaucoup d’humour je terminerai par une de ses citations. « Winbledon quand on ne voit pas BigBen c’est qu’il va pleuvoir, quand on voit BigBen c’est qu’il pleut« .

Merci à lui et nous souhaitons beaucoup de courage à sa femme Cendrine.

Texte Pierre-Louis Berthoin