Longines Grand Prix : Daniel Deusser

DANIEL DEUSSER SUR LA PLUS HAUTE MARCHE

Ce vendredi soir 2 Novembre se tient le LONGINES GRAND PRIX ( avec barrage )

50 couples parmi les meilleurs au monde se présentent pour ce Grand Prix Longines. Il y a eu 20 cavaliers qui ont réussit un parcours sans faute et dans le temps imparti de 72″. Maintenant c’est celui qui ira le plus vite et sans faute qui se verra remporter le grand prix.

C’est l’Allemand Daniel Deusser qui remporte ce grand prix avec son fidèle Tobago Z au barrage ou il fut le plus rapide avec 34’60. Suivi de peu du Suisse Steve Guerdat sur Bianca avec un temps de 35’34 et en troisième position le Belge Olivier Philippaerts sur H&M Legend of Love avec le temps de 35’59.

Le premier français arrive en sixième positon Nicolas Delmotte avec IIex VP en 36’93.

Seul les 20 premiers de cette compétition seront qualifiés pour demain soir samedi pour les concourir aux EQUITA MASTERS présenté par HERMES SELLIER.

Texte Audrey Grange / Photo Romain Biard

FEI DRESSAGE WORL CUP FREESTYLE – Isabelle Werth pour la 3ème fois

Un triplé pour Isabell Werth

En ce vendredi 2 Novembre après midi a lieu le FEI DRESSAGE WORL CUP FREESTYLE. Cette fois-ci les couples sont libres de leur reprise en musique. Ils exécutent les figures de dressage les plus harmonieuses possibles pour obtenir le maximum de point que ce soit en technique ou en difficulté. La musique est importante pour le bon déroulé des figures et la sensibilité entre le cavalier et son cheval.

Isabell Werth GER and Emilio Winner FEI Dressage World Cup Freestyle during the Equita Longines 2018, on October 31th to November 4th , 2018, in Lyon, France – Photo Romain BIARD / DPPI

Et comme ces deux dernières années c’est l’Allemande Isabell Werth avec Emilio qui remporte cette épreuve, son score atteint 84.410. Pas très loin derrière Patrik Kittel arrive deuxième avec Delatio et un score de 80.980 et troisième sa compatriote suédoise Antonia Ramel avec un score de 80.060.

Lors de la conférence de presse suite à cette épreuve, Isabell Werth était très contente de cette troisième victoire consécutive et nous indiqua qu’Emilio était moins stressé que lors du Grand Prix.

Isabell Werth GER and Emilio Winner FEI Dressage World Cup Freestyle during the Equita Longines 2018, on October 31th to November 4th , 2018, in Lyon, France – Photo Romain BIARD / DPPI

Quand à Patrik Kittel il a fait un pari en présentant Delatio car il ne l’a récupéré à la monte qu’il n’y a que trois semaines et il réalisa une superbe performance.

Du côté français Morgan Barbancon Mestre arrive en neuvième place avec Sir Donnerhall II OLD et obtiennent le score de 75.990.

Patrik Kittel SWE and Delatio second FEI Dressage World Cup Freestyle during the Equita Longines 2018, on October 31th to November 4th , 2018, in Lyon, France – Photo Romain BIARD / DPPI

Cette épreuve de freestyle à Lyon fut encore de grande qualité. La prochaine manche de coupe du monde aura lieu à Stuttgart du 14 au 18 novembre 2018

Texte Audrey Grange / Photo Romain Biard

FEI Dressage World Cup Grand Prix – Lyon

Isabell Werth encore à l’honneur

Comme l’année dernière c’est Isabell Werth et Emilio qui ont remporté cette première épreuve FEI dressage World Cup – Grand Prix avec 75.326.

Les figures de hautes écoles sont au rendez-vous. Sur une reprise imposée, les cavaliers enchaînent les mouvements au trois allures. Ils doivent se rapprocher au plus près du mouvement parfait pour obtenir le maximum de points des juges. Nous avons pu voir les plus beaux passages, piaffers, pirouettes, changement de pied au temps et bien d’autres.

La deuxième place fut pour le suédois Patrik Kittel et Delatio avec un score de 74.783 et la troisième place revient à l’allemande Dorothée Schneider et Sammy Davis Jr avec le score de 73.848.

Le première française, championne de France en titre, Morgan Barbancon Mestre et Sir Donnerhall II OLD arrive dixième avec le score de 70.435.

Demain vendredi 02 Novembre place à la deuxième manche: FEI WORLD CUP GRAND PRIX FREESTYLE.
Il y a la technique mais pas que, la musique doit permettre aux couples cavaliers-cheval de faire sortir de l’émotion et de la sensibilité tout au long de la reprise libre. Les juges doivent voir de l’harmonie entre le cavaliers et sa monture ainsi que de la technique.

Texte Audrey Grange / Photo Romain Biard

CSI5*-W LONGINES GRAND PRIX : MARK McAULEY

En ce vendredi soir 3 Novembre a lieu le LONGINES GRAND PRIX CSI5*

Cette soirée commence par le concours de saut d’obstacle et se termine par le spectacle « le ballet du Cadre Noir ».Dan un premier temps 49 couples cavaliers se sont affrontés sur un parcours d’obstacles allant jusque 1m60 et ainsi montrer toute leur technicité dans cette épreuve difficile. 

C’est l’irlandais Mark McAuley sur Miebello qui remporte cette épreuve suivi par le suisse Steve Guerdat sur Bi anca et pour finir le podium la française Penelope Leprevost sur Vagabond de la Pomme.

Pour finir cette magnifique soirée de sport & show, la création inédite pour EquitaLyon « le ballet du cadre noir »

Equita rend hommage à l’équitation traditionnel en accueillant le Cadre Noir et la compagnie de danseurs  Dynamo dirigé par Virginie Barjonnet. Une magnifique rencontre entre les arts équestres et la danse contemporaine. La liaison des 2 va permettre de découvrir des reprises en manège et figures de Haute école tels que Croupades, sauts, travail aux longues rênes… 

Une soirée qui se finie avec plein de féerie et de magie.

NRHA European Derby Open Finals 2017

Bastien Bourgeois on Arh Trashy Surprise during the Equestrian NRHA European Derby Open Finals Equita Lyon 2017 on November 4, 2017 at Eurexpo Lyon in Chassieu, near Lyon, France – Photo Romain Biard / Isports / DPPI

NRHA European Derby Open Finals 2017

Les meilleurs cavaliers européens sont présents ce samedi 4 Novembre après midi pour remporter cette épreuve très courtisée et dont la dotation est de plus de 120000 $. En avant premiere du show les spectateurs ont eu droit à une démonstration de voltige qui a mis le feu dans la carrière. Le public était maintenant prêt pour assister aux finales.

Comme chaque année plusieurs centaines de chevaux de Reining en provenance de France, Autriche, Belgique, Italie, Allemagne, République Tchèque, Angleterre, Pologne… ont fait le déplacement pour participer à cette épreuve. 38 cavaliers/chevaux se sont qualifiés pour cette finale et vont réalisés un magnifique spectacle dans cette arène pleine de spectateurs prêt à les soutenir au mieux.

L’Italie est à l’honneur car c’est Gennaro Lendi sur Spatatino qui remporte cette magnifique finale suivi de la Belge Ann Fonck-Poels sur Made in Walla et Spook n Perla qui prend la 2ème et 3ème place. Les français n’ont pas démérité mais ne parviennent pas à faire mieux que la 13ème place au général mais Jeffrey Touroute-Thomas sur Star Shining Lady a remporté la catégorie Level 1.

Texte Audrey Grange

FEI World Cup™ Dressage GRAND PRIX : Isabell Werth

En ce jeudi 02 Novembre 2017 a lieu la première partie du FEI WORLD CUP Dressage – Grand Prix

Sur une reprise imposée, les couples cavaliers chevaux doivent toucher la perfection, avoir le mouvement le plus précis possible aux 3 allures et ainsi obtenir le maximum de points de la part des juges. Les meilleurs cavaliers mondiaux sont au rendez vous pour cette étape coupe du monde. 

Les figures de dressage : changements de pieds au temps, pirouettes, piaffera seront exécutés à  merveilles pour le plaisir des yeux des spectateurs.

Il fallait se lever tôt pour voir les cavaliers danser avec leur chevaux car l’épreuve a commencé à 8h mais le public est au rendez vous. De nombreuses nationalités sont présentes ce matin et surtout l’Allemagne ainsi que la France, Grande Bretagne, Suisse, Espagne, Portugal, Hollande, Suede. La gagnante de l’année dernière Isabelle Werth sur Emilio est revenue à LYON pour remettre son titre en jeu.

Apres 2 heures 30 d’épreuve c’est de nouveau Isabell Werth et Emilio qui gagne cette première manche avec 80.200 % suivi de Patrik Kittel sur Deja avec 76.880% et Beatriz Ferrerr-Salat sur Delgado avec 76.080 % qui prend la 3ème place. Le 1er français se classe à la 12ème place s’est Arnaud Serre sur Ultrablue de Massa avec 69.880 %. 

Classement des concurrents

1. 611 Emilio Isabell Werth GER   79.400 % 79.100 % 79.700 % 81.100 % 81.700 % 80.200 %
4.050,00 EUR
  bay / 11y. / G / WESTF / Ehrenpreis / Cacir AA / 103UX58 / Winter-Schulze, Madeleine & Werth, (1.) (1.) (1.) (1.) (1.)
 
2. 617 Deja Patrik Kittel SWE   78.500 % 76.300 % 74.700 % 76.700 % 78.200 % 76.880 %
3.000,00 EUR
  bay / 13y. / M / SWB / Silvano / Don Schufro / 102ZW84 / Marie Harward (2.) (3.) (4.) (2.) (3.)
 
3. 603 Delgado Beatriz Ferrer-Salat ESP   75.200 % 77.100 % 74.600 % 75.100 % 78.400 % 76.080 %
1.950,00 EUR
  chest / 16y. / G / WESTF / De Niro / Weltmeyer / ESP40884 / Deliber S.L. (5.) (2.) (5.) (4.) (2.)
 
4. 610 Sammy Davis Jr. Dorothee Schneider GER   75.900 % 73.100 % 76.200 % 73.800 % 77.500 % 75.300 %
1.500,00 EUR
  black / 11y. / G / DSP / San Remo / Wenckstern / 105KW44 / Herbert, Matthias (3.) (5.) (2.) (5.) (4.)
 
5. 613 Cennin Madeleine Witte-Vrees NED   71.700 % 75.600 % 73.400 % 75.700 % 74.800 % 74.240 %
1.350,00 EUR
  chest / 10y. / S / KWPN / Vivaldi / Donnerhall / 104MY84 / N.F. Witte & J.E.J. Cuppen (8.) (4.) (7.) (3.) (5.)
 
6. 609 D’Agostino FRH Fabienne Lütkemeier GER   75.900 % 71.700 % 74.900 % 73.400 % 73.900 % 73.960 %
1.200,00 EUR
  chest / 17y. / G / HANN / De Niro / Shogun xx / GER42139 / Capellmann-Lütkemeier, Gina (3.) (9.) (3.) (6.) (6.)
 
7. 614 Santurion de Massa Daniel Pinto POR   71.800 % 72.600 % 73.500 % 72.400 % 73.600 % 72.780 %
1.050,00 EUR
  bay / 11y. / S / Munchhausen / Estoiro / 103YD95 / Syndicat Santurion (7.) (7.) (6.) (7.) (7.)
 
8. 612 Four Seasons Diederik van Silfhout NED   72.000 % 71.600 % 72.800 % 70.600 % 72.200 % 71.840 %
900,00 EUR

 

CSI2* PRIX VILLE DE LYON : Benoit Cernin

Classement des concurrents

1. 268 Ultra Blue de Jaurand Benoit Cernin FRA  
0 penalties 54.69 sec
  bay / 9y. / G / SEFR / Mr. Blue / Souviens Toi III / 104RB40 / Monsieur Dominique Saclier 1.500,00 EUR
 
2. 227 Talma des Vatys Cyril Bouvard FRA  
0 penalties 57.58 sec
  bay / 10y. / M / SEFR / Calvaro / Tresor du Renom / 103ZJ01 / Monsieur Herve Essertier 1.200,00 EUR
 
3. 273 Vangoth des Besnards Jean Luc Mourier FRA  
0 penalties 57.62 sec
  bay / 8y. / G / SEFR / Quartz du Chanu / Quidam de Revel / 105AA96 / Paillot Equine Consulting Inc 900,00 EUR
 
4. 229 Alcazar du Moulin Marie Etter-Pellegrin SUI  
0 penalties 59.70 sec
  chest / 7y. / G / SEFR / Mylord Carthago*HN / Allegreto / 105FT22 / Ecurie Galoubet SARL 600,00 EUR
 
5. 304 Schwyz de la Cense Philippe Leoni FRA  
0 penalties 59.71 sec
  chest / 11y. / G / SEFR / Jenny de la Cense / Elan de la Cour / 103MT75 / S.A.S. P.L.C.B. 420,00 EUR
 
6. 247 Quorane Nils Hugo Cheynet FRA  
0 penalties 60.48 sec
  bay / 13y. / G / SEFR / Tarzan de Beaulieu / Echo de Thurin / 103IO80 / Bessat Didier 330,00 EUR
 
7. 238 Van Kilmor Clement Frerejacques FRA  
0 penalties 60.58 sec
  bay / 8y. / G / Valentino / Kotrak / 104FT91 / Natsis Dimitris 240,00 EUR
 
8. 350 Royal Pilatiere Ludovic Gaudin FRA  
0 penalties 61.01 sec
  chest / 12y. / G / SEFR / Elan de la Cour / Pamphile / 103HB96 / Mme Nathalie PRUNET 180,00 EUR
 
9. 233 Ti Boy du Marais David Giffon FRA  
0 penalties 63.71 sec
  bay / 10y. / G / SEFR / Le Tot de Semilly / Stew Boy / 104GV47 / Mme Aurélie BOUVIER 180,00 EUR
 
10. 278 Schweps du Soutrait Laura Klein FRA  
0 penalties 65.35 sec
  bay / 11y. / M / SEFR / Calvaro / Tresor de Cheux / 103ST38 / M. Alain Maire 150,00 EUR
 
11. 204 Ellington JSX Melanie Lemoine Jondet FRA  
0 penalties 65.42 sec
  grey / 8y. / G / KWPN / Clinton / Cartier vd Heffinck / 104WT17 / Madame Sylvie Jondet 150,00 EUR
 
12. 369 D Hollinwoods Rusty Ryan Alicia Heiniger SUI  
0 penalties 66.16 sec
  chest / 9y. / S / KWPN / Londontimes / Madison / 104EV51 / Heiniger, Alicia 150,00 EUR

Equita 2017 // Coupes du Monde FEI de saut d’obstacles

COUPES DU MONDE FEI DE SAUT D’OBSTACLES : EN ATTENDANT PARIS !

C’est parti ! Après les étapes d’Oslo, Helsinki et Vérone pour le saut d’obstacles, et de Herning pour le dressage, Lyon, rendez-vous incontournable de l’agenda des plus grands cavaliers de ce monde, accueille le gratin de la planète « cheval » du 1er au 5 novembre. En jeu : une qualification pour la grand-messe parisienne, aux rênes de laquelle officieront le département équestre du groupe GL events et les équipes de Sylvie Robert du 11 au 15 avril 2018.

En saut d’obstacles : les meilleurs, que les meilleurs !

Les meilleurs cavaliers de saut ont fait de la Longines FEI World CupTM Jumping leur terrain de jeu hivernal, et nul ne saurait manquer un rendez-vous comme celui que présente Equita, le salon du cheval de Lyon. Résultat : ils sont là, tous les plus grands cavaliers du moment, qui chaque week-end, aux quatre coins de la planète, font vibrer les gradins, déchainent les passions. A Lyon, ils viendront sans doute « tester » le nouveau binôme Grégory Bodo – Santiago Varela Ullastres qui s’illustrera à la construction des parcours de la finale parisienne d’avril prochain.

Sur la piste lyonnaise en novembre, les trois meilleurs cavaliers européens du moment, le Français Kevin Staut (n°3 mondial, champion olympique par équipe en titre), l’Italien Lorenzo De Luca (n°4, qui l’an dernier, terminait troisième, sur la piste d’Equita, de la Longines FEI World CupTM presented by GL events) ou encore le Britannique Scott Brash (n°5, champion olympique par équipe en 2012) auront du fil à retordre face à une concurrence qui rêve d’accrocher Lyon à son palmarès. Il faudra notamment compter sur le récent champion d’Europe, vice-champion olympique en titre, le Suédois Peder Fredericson, 8e mondial. Les Allemands, comme à leur habitude lorsqu’il s’agit de l’étape lyonnaise de la Coupe du monde Longines FEI, ne seront pas en reste, en dépêchant dans la capitale des Gaules, leurs meilleurs représentants : Christian Ahlmann, qui avait remporté le circuit en 2011, Daniel Deusser, qui s’imposait l’an dernier sur la mythique piste de Lyon, ou encore la légende Marcus Ehning, seront de la partie. Tout comme le champion olympique 2012, le Suisse Steve Guerdat, idole parmi les idoles, double vainqueur de la Coupe du monde Longines FEI en 2015 et 2016, venu en voisin sur un événement qui lui sourit habituellement.

D’autres noms, prestigieux, de couples mythiques, viendront s’ajouter à la liste des cavaliers attendus à Lyon du 1er au 5 novembre.