Monster Jam Lyon 2017

Ce samedi après midi des bruits non habituels résonnaient dans le Parc OL, et environ 25’000 personnes avaient fait le déplacement pour voir le spectacle venu des USA. Dix pilotes étaient présent avec leur créature de 5tonnes et 1600 chevaux.

La première épreuve est un course de vitesse à élimination directe en face à face. Et à ce jeu c’est le pilote Bari Musawwir du Truck Zombie qui l’a emporté. Le truck Grave Digger cassait sa transmission au premier tour et repartait au stand ou les mécaniciens firent des miracles pour la changer en moins de 30 minutes.

La deuxième épreuve est des figures imposées avec deux sauts pour faire le plus beau wooling possible et c’est le public qui vote avec une application et une nouvelle fois c’est Zombie qui l’emportait (on est d’accord avec le choix du public).

Pour finir c’est le programme libre avec 90 secondes pour en mettre plein la vue et les oreilles au public. On a eu droit a beaucoup de casse et de cascades (la moitié des trucks n’a pas fini la course). Le clou du spectacle est les tentatives de Back flip pour les plus téméraires. Et a ce jeu la seule francophone du lot Cynthia Gauthier et son Monster Mutt a failli réussir mais a fini sur le dos. Le vainqueur de l’épreuve Charlie Pauken et son Grave Digger, est le seul à avoir réussi avec un saut parfaitement maitrisé et un run complet qui lui offre la victoire sans surprise avec un score sans appel de 9,884.


Back flip au Monster Jam Cynthia Gauthier et… par isports

Monster Truck « Cynthia Gauthier »

La pilote québécoise Cynthia Gauthier de Monster Truck était présente pour une conférence de presse en plein-air sur l’esplanade du Parc OL. L’occasion de présenter un peu plus le Monster Jam du 24 Juin.

« En quoi consiste le Monster Jam ? » 

Le Monster Jam est une compétition de Monster Trucks. Ce sont de gros véhicules avec des roues de 66 pouces et un moteur de 1500 chevaux. La course se divise en deux parties. Une course entre deux pilotes, celui qui arrive en premier gagne. Et puis il y a une partie freestyle, où les pilotes doivent impressionner les spectateurs en faisant des figures avec le véhicule. C’est très compétitif. Il y a beaucoup d’actions, de bruit et de spectacle.

 « Comment en êtes-vous arrivée à piloter un Monster Truck ? » 

J’ai d’abord commencé par faire de la moto-cross mais, à la suite de nombreuses blessures au genou et à l’épaule, j’ai décidé d’arrêter. J’ai ensuite conduit un buggy dans le désert puis j’ai rencontré une équipe de Monster Jam. Ils m’ont donné ma chance et je suis la seule francophone parmi les pilotes. Cela fait 3 ans que je pilote un Monster Truck. 

« Le monde du Monster Jam attire-t-il les femmes ? »

Oui, absolument. Nous serons 3 pilotes féminines à Lyon, le 24 Juin. Au sein du public, de plus en plus de mères, accompagnées de leurs filles, se rendent à nos courses et c’est vraiment une bonne chose. Ici, en France et à Lyon, vous encouragez beaucoup le sport féminin, à commencer par l’équipe de football qui gagne pas mal de trophées. Avec de la volonté, tout est possible pour les femmes. »


Monster Jam à Lyon par Lyonsports.fr